PSG – Mercato : Real Madrid, gros bémol sur la piste Casemiro

À la recherche d’un milieu défensif pour compenser le départ à la retraite de Thiago Motta, le PSG aurait désormais fait de Casemiro sa principale priorité pour le recrutement estival qui arrive. Mais le dossier du Brésilien, sous contrat jusqu’en juin 2021 avec le Real Madrid, s’annonce très compliqué pour les dirigeants parisiens.

L’agent de Casemiro est profondément attaché au Real

Le titre de Champion de France repris avec brio à l’AS Monaco, dimanche soir au Parc des Princes (7-1), le Paris Saint-Germain est déjà en train de préparer son mercato pour la saison prochaine. En quête d’un milieu de terrain pour assurer la succession de Thiago Motta, la direction du club de la capitale se pencheraient sur l’un des meilleurs à ce poste, à savoir l’international brésilien Casemiro du Real Madrid.

D’après le journal espagnol AS, qui rapporte cette information, cette piste serait une idée du directeur sportif des Rouge et Bleu, Antero Henrique, qui a connu le joueur de 26 ans au FC Porto entre 2014 et 2015. Néanmoins, déloger le natif de Sao José dos Campos de la Maison Blanche semble sérieusement improbable pour plusieurs raisons.

D’abord, Casemiro fait partie des piliers du système de jeu de Zinedine Zidane et il est très peu probable que l’entraîneur madrilène valide son départ. Ensuite, il y a la clause libératoire du joueur fixée à 200 millions d’euros. Déjà sous le coup d’une enquête de l’UEFA après ses folies de l’été dernier, le Paris SG ne peut pas se permettre de signer un tel chèque.

En plus, le clan du Brésilien lui-même ne serait pas enclin à aller au clash pour forcer un quelconque départ. « Sur le PSG et Casemiro, pratiquement sûr que l’agent du Brésilien essaye de négocier une prolongation de contrat avec le Real, en faisant fuiter un hypothétique intérêt parisien.

L’agent est profondément attaché au Real et jamais il n’irait au clash », a déclaré François David, correspondant pour plusieurs médias depuis l’Espagne, sur son compte Twitter. Nasser Al-Khelaïfi et Antero Henrique devraient donc orienter leurs regards ailleurs pour dénicher l’oiseau rare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *